Présentation

Au début des années 2000, dans mes 40 ans j’avais bien compris que ma vie était devenu une absurdité.

A la recherche de plus de sens, je découvrais le monde alternatif, spirituel, éco-bio-logique !

Par hasard, je découvrais les pratiques chamaniques, disons plutôt un chamanisme new age. Il me semblait y avoir découvert une certaine vérité.

Au fil de mes pratiques je me perdis dans les méandres de mon esprit et de mes paradoxes, jusqu’à tout abandonner, épuisé par une mauvaise compréhension de  cette pratique.

Mon initiateur, avait bien insisté sur le fait qu’avant de vouloir guérir les autres il fallait se guérir sois même. A l’époque j’en étais bien convaincu, guéri je l’étais ! et je le disais à qui voulait m’entendre comme un argumentaire de vente.

Je me persuadais d’y croire et de le faire croire.  Quelques années plus tard, un grave problème  de santé cardiaque, plus précisément j’étais diagnostiqué souffrir de fibrillation auriculaire grave, nécessitant selon le cardiologue qui m’avais consulté une opération imminente.

Je percevais à ce moment là la suite de mon existence, entre opérations, prise de médicaments, rémissions de quelques semaines ou de quelques mois pour finir par une longue descente vers la mort.

Pour la première fois  il me fallait vraiment choisir, vivre ou mourir.

Après un ou deux jours, j’avais pour la première fois de mon existence décidé de vivre. Pénétrant dans un chemin initiatique qui me conduisit en quelques mois à une guérison totale.

J’avais percé le secret de la guérison, si simple en soit quelle se veut accessible à toute personne qui désire vivre. Mais Oh, combien exigeante, car elle ne peut se réaliser dans le mensonge, dans le déni ou dans le tabou.

Ouvrir son champ d’investigation à toute les facettes de notre être, sans se mentir, sans se dénier, oser briser les tabous. Se retourner littéralement pour revenir  vers soi.

Mais ne pensez pas qu’il nous est demandé l’impossible car en définitive, il nous faut  rectifier quelques  mauvaises habitudes !

Il n’y a pas de début et pas de fin, juste un cheminement ou il faut prendre ce qui nous parait le plus facile à changer, bien l’établir dans notre nouvelle habitude et lorsque celle-ci est acquise, se déterminer pour en améliorer une autre, et ainsi de suite jusqu’au dernier souffle de notre vie.

L’instant de notre dernier souffle devenant comme l’examen de passage vers un autre que nous ne pouvons que supputer.

C’est sur ce cheminement de vie que je vous propose de m’accompagner dans ce blog.

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :
search previous next tag category expand menu location phone mail time cart zoom edit close